www.lequesnoy-nouvellezelande.fr

 

25/08/2010

Français . Anglais . Rejoignez nous . Evénements . Contactez  nous

Accueil
Associations
Evénements
Photos
Newsletter
Histoire
A découvrir
Liens

Ils sont venus

 

 

A DECOUVRIR

 

LE QUESNOY

Le passage par Le Quesnoy est obligatoire pour ceux qui veulent comprendre le rôle de la Division néo-zélandaise en octobre/novembre 1918. Le visiteur pourra donc se rendre au/à :

#1 - Jardin du Souvenir où se trouve le monument des Néo-Zélandais.

#2 - L'Hôtel de Ville où le géant Maori tient désormais compagnie au géant Bimberlot (à l'étage).

#3 - Le cimetière du Commonwealth près du cimetière communal où sont enterrés 45 soldats Néo-Zélandais.

# 4 -plaques de rues "rue de Nouvelle-Zélande" et/ou "Place des All Blacks" et l'école du Docteur Averill

La ville mérite aussi le détour pour ses remparts dont on prête la construction à l'architecte Vauban. Le visiteur trouvera aussi des traces de l'art de la fortification  qui s'étalent de l'époque de Charles Quint à la fin du XIXème siècle. 12 Km de murailles nous sont parvenus intacts dans un cadre naturel préservé de près de 100 ha dont 20 ha de plans d’eau qui lui donnent le cachet d’une ville où il fait bon séjourner...

DANS LES ENVIRONS

Les troupes néo-zélandaises ont laissé des traces dans quelques communes voisines :

#1- A Beaudignies, le cimetière communal accueille 12 soldats néo-zélandais. La ferme du Pont-à-Pierres sur la route de Romeries a servi de QG à plusieurs bataillons néo-zélandais. On distingue encore des impacts de balles sur les murs de l'église !

#2- A Vertigneul, sont enterrés 19 Néo-Zélandais dont Henry James Nicholas, décoré de la Victoria Cross, tombé à Beaudignies.

#3 - Le cimetière de Fontaine-au-Bois accueille les tombes des derniers soldats néo-zélandais tombés le 5 novembre en lisière de forêt de Mormal

#4- Le cimetière de Ruesnes accueille quelques tombes de soldats néo-zélandais.

#5- Le cimetière de Romeries est incontournable. C'est la plus grande nécropole locale du Commonwealth avec de nombreux Néo-Zélandais.

 

 

 

Liens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mentions légales

Contact

Home